LE MOT DES ADMINISTRATEURS

Cette deuxième newsletter nous permet de souhaiter la bienvenue à Muriel SOULIE et Véronique ROBERT, directrices, qui viennent de rejoindre SOLEA.
Qui dit arrivée dit départ. Bonne retraite à Guy MAROLLEAU du Foyer Soleil et bonne chance à Alexandre PERIE qui prend la direction générale de l’Association « Les Charmettes » à Millau.
A part ça personne n’a pu échapper aux relais médiatiques sur le mal être des EHPAD.
Nous ne pouvions rester inactifs face à cette .actualité. Il nous semble, en premier lieu, impératif de rappeler toute la confiance que nous accordons aux membres des équipes de tous les établissements du groupement. Nous avons aussi rencontré tous les parlementaires de notre Département pour leur exposer nos problèmes, nos craintes, mais aussi nos propositions pour que nous puissions garantir à nos résidents la qualité de service qui fait la force et la renommée de SOLEA.

EVENEMENTS

Raymond POULIDOR, parrain de la prochaine édition du challenge SOLEA !
En lier) avec le Tour de France qui passera à Millau cet été, Raymond POULIDOR a accepté de parrainer le prochain challenge SOLEA qui aura lieu le 13 septembre 2018, au Parc de la Victoire de Millau. Ancien coureur cycliste renommé, Raymond POULIDOR détient le record de podiums du Tour de France ; sa présence au challenge permettra d’honorer cette manifestation dédiée à l’activité physique des ainés. Comme l’an passé avec le panier disc-golf, les établissements seront cette année invités à participer à un concours du plus beau « vélo-récup » … alors, ne jetez plus, mais vélo-cyclez !

Colloque sur la fin de vie
Jeudi 18 octobre 2018, un colloque sera organisé par SOLEA sur le thème de « la vie jusqu’au bout».
La rencontre du public et des professionnels de santé avec le• Père RING LET permettra de bousculer nos préjugés, nos questionnements et nos craintes. Le Père RINGLET est un prêtre, théologien, ex-vice-recteur de l’université catholique de Louvain (Belgique), qui accompagne spirituellement des patients demandant l’euthanasie. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages qui sont un plaidoyer pour la vie, jusqu’au bout ; il effectuera d’ ailleurs la promotion de son dernier livre à cette occasion.

SOLEA candidat pour un projet d’accueil de jour itinérant:
Le groupement s’est positionné sur un appel à projet d’accueil de jour itinérant sur le bassin de St-Affrique et Réquista, lancé par le département et l’ARS. En lien avec I’ESA de I’UDSMA, l’hôpital de St-Affrique et les EHPAD du territoire concerné, ce projet permettra de renforcer l’offre de services sur le territoire concerné. Ce dispositif s’inscrit dans une réponse de proximité pour les personnes âgées, pour soutenir le maintien• à domicile, en permettant également aux aidants un temps.de répit.

C’EST DANS LA PRESSE

Rencontre des parlementaires et des élus
Après avoir •sollicité la députée Monique IBORRA en fin d’année 2017 au sujet de la « mission flash » EHPAD, le groupement a poursuivi des actions afin de faire remonter les problématiques rencontrées sur le terrain.
Ainsi, l’ensemble des parlementaires aveyronnais et les élus des communes des établissements SOLEA ont été rencontrés ce 1er semestre 2018. Le 9 mars, M.MARC et M.VIALA ont été rencontrés à BROQUIES, le 15 mars le groupement rencontrait M.MAZARS à RODEZ, le 26 mars M.LUCHE à St-COME D’OLT, le 13 avril Me BLANC à GRAMOND, le 18 mai 2018 et le 4 juin Me ANGLADE au Conseil Départemental de l’Aveyron.
Les élus se sont montrés à l’écoute et ont été sensibles à la force de représentation que constitue le GCSMS SOLEA (1218 lits, 707 postes en équivalent temps plein) ; ils se sont engagés à porter les difficultés partagées par le groupement au niveau national.

FORMATION

SOLEA-FORM, pour valoriser les compétences internes
Le groupement ne pouvant pas porter d’agrément de formation, une association nouvelle a été créée pour que SOLEA puisse être reconnu en tant qu’organisme de formation. Cette association porte le nom de SOLEA-FORM, une demande d’agrément sera prochainement effectuée, en lien avec le 1er plan de formation qui est en cours d’élaboration concernant la formation PRAP2S.

Regards croisés, démarches dynamisées !
Lors des rencontres organisées sur une thématique par professionnels d’un même service au sein du groupement, les professionnels valorisent les temps d’échanges pour un enrichissement mutuel au niveau des pratiques. Les agents techniques ou d’entretien ont été conviés à une journée de formation au mois de mars, les responsables hôteliers se sont réunis le 14 mai 2018, les IDEC ont poursuivi leurs travaux sur l’harmonisation des protocoles et les agents AP-HAPA ont maintenu une dynamique autour de la prévention des risques : le bilan a été présenté conjointement avec la Carsat aux archives départementales de Rodez devant plus de 120 personnes.

L’ACCOMPAGNEMENT AU QUOTIDIEN

L’accueil, un point fort au sein des établissements SOLEA!
Les résultats de la micro enquête sur le thème de l’accueil réalisée au 1er trimestre 2018 au sein des établissements SOLEA sont unanimes, l’accueil représente un atout majeur au sein du groupement.
En effet, plus des 2/3 des personnes qui ont répondu à l’enquête trouvent« très bien» l’accueil en général et l’accueil le jour de l’entrée. La préparation à l’entrée et l’accueil le jour de l’entrée sont des éléments très positifs que l’on retrouve dans tous les établissements du groupement.

La disponibilité du personnel est fortement appréciée et permet de faciliter l’arrivée de la personne en établissement.
Plus de 95% des personnes qui ont répondu à l’enquête trouvent « correct » ou «très bien » l’accueil et la 1ère prise de contact, ainsi que la signalétique.
Les items qui remportent le « moins de satisfaction » (moins de 10% des réponses) concernent l’image de l’établissement avant d’y entrer, l’intégration auprès des autres personnes accueillies, ainsi que l’accompagnement personnalisé avec la prise en compte des choix et des habitudes de vie.
(La collectivité induit des contraintes organisationnelles qui rendent parfois difficiles la personnalisation de l’accompagnement et l’intégration auprès des autres personnes. Ce thème rejoint le questionnement de la commission éthique du groupement, dont les retours permettront d’analyser plus profondément la réflexion.

Le questionnement éthique, une réflexion collective pour une réponse personnalisée
Une commission éthique a été mise en place au sein du groupement. Après avoir recueilli la parole des usagers via un questionnaire, une charte éthique destinée aux salariés est en cours d’élaboration.
Un lien transversal est réalisé avec les méthodes de soins développées au sein des structures, comme la r:néthode Montessori adaptée aux personnes âgées.